Les Bains Title 2
Photo de Bill Harby

urboxed-event-2020-02-06

L'art est le cœur battant du quartier des Bains

Dans cette deuxième partie de notre regard en trois parties sur le quartier des arts, Les Bains, nous explorons les différents musées, en commençant par le MAMCO (Musée d' Art Moderne et Contemporain), qui est le cœur du quartier.

Cet espace industriel n'est pas un musée raréfié d'art précieux et inestimable. C'est une galerie de travail, de réflexion, d'idées visuelles (et parfois littéraires) expérimentales. Les expositions ici ont tendance à poser des questions qui n'ont pas toujours de réponses apparentes.

Dans le même bâtiment se trouvent les galeries du Centre de la Photographie Genève. L'audace des expositions tournantes ici laissera certains spectateurs perplexes, voire en colère (WTF?!). D'autres seront inspirés par leurs concepts de l'art photographique déconstruit.

Ce bâtiment abrite également le Centre d'Art Contemporain Genève, qui offre un soutien généreux aux artistes émergents.

MAMCO expo
Photo de Bill Harby

Le monde et les montres-bracelets: deux musées

Il y a deux autres musées éblouissants aux Bains, chacun totalement différent de l'autre. Le MEG susmentionné est une exploration compacte mais sans limites des cultures du monde à travers l'art et les artefacts.

Une visite au Musée Patek Philippe permettra aux amateurs de haute horlogerie de ne pas perdre de temps. La montre la plus chère jamais vendue a rapporté un joli centime aux enchères en novembre : CHF 30,6 millions ($31 millions). Obscène? Non, l'argent a été donné à une association caritative pour la dystrophie musculaire. Cette montre était une Patek Philippe.

Vous connaissez probablement cette marque si vous avez déjà fait tomber 10 000 ou 100 000 sur une montre-bracelet - ou même si vous admirez simplement ces trésors intemporels de l'autre côté d'une vitrine. Quoi qu'il en soit, vous serez hypnotisé par la visite publique quotidienne (en français ou en anglais) du Musée Patek Philippe.

Au premier étage se trouve une grande collection de montres Patek Philippe fabriquées à la main depuis les débuts de l'entreprise en 1839. Chacune d'entre elles est une œuvre d'art et d'ingénierie étonnante. Certaines montrent de magnifiques phases lunaires tournantes peintes à la main et des cartes du ciel nocturne. Mais, hélas, aucune de ces montres coûteuses ne peut vous avertir de vos rendez-vous du jour comme une montre numérique bon marché que vous pouvez porter aujourd' hui.

C'est pourquoi le guide touristique a une réponse souvent répétée à l'inévitable question : Pourquoi payer autant pour une montre mécanique alors que les montres digitales donnent aussi l'heure exacte et font presque tout le reste sauf faire un cappuccino? "Une Patek Philippe est une œuvre d'art, un héritage qui peut être transmis de génération en génération", dit un guide avec un mince sourire.

Le deuxième étage du musée présente des pièces historiques remarquables de différents horlogers, dont des montres avec des peintures émaillées aux détails exquis. L'un des cadrans de la montre présente les véritables ailes d'un papillon.

 

Les Bains Hall
Photo de Bill Harby